agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

GREPS Portails : www - étudiants - personnels GREPS

Vous êtes ici : Accueil > Doctorat > Colombani Jean-Sébastien

Colombani Jean-Sébastien

 
Doctorant (CDU ENSP), sous la dir. de Philippe Sarnin (PR, Lyon 2)
- Contrat doctoral au sein de l'École Nationale Supérieure de la Police - Bourse subventionnée par la Mutuelle Générale de la Police

École Nationale Supérieure de la Police
Centre de recherche
9, rue Carnot. 69450 Saint-Cyr-au-Mont-d'Or

Courriel : jscolombani@gmail.com

THÈSE DE DOCTORAT

Titre (inscription en janvier 2013) : « Souffrance au travail des policiers : recherche-action sur l'activité managériale des commissaires et les conditions de développement de collectifs vivants »

Mise en lumière lors de la médiatisation des conséquences dramatiques du mal-être salarial chez France Telecom ou chez Renault, la question du stress au travail et des souffrances professionnelles est aujourd'hui au c?ur des enjeux sociétaux. La Police nationale, bien plus que d'autres organisations, comprend des métiers fortement exposés aux différents facteurs de risque dits « psychosociaux ». D'importantes évolutions récentes s'ajoutent par ailleurs aux spécificités de ce corps de métier et accroissent encore la nécessité d'une investigation scientifique sur les souffrances au travail dans la Police nationale. L'objectif principal de notre recherche est de mieux comprendre les liens qu'entretiennent management et risque psychosociaux. Considéré par de nombreux chercheurs comme élément central dans la thématique de la santé au travail et des souffrances professionnelles, le développement de collectifs de travail vivants se situe également au c?ur de notre intérêt scientifique. Nous nous attacherons donc à analyser la façon dont les conditions d'encadrement et le management facilitent l'activité collective et dont elles permettent à un véritable collectif de travail de faire face aux difficultés du métier. Notre recherche, outre son intérêt scientifique, s'inscrit dans une réelle logique de création et d'application de connaissances scientifiques sur le terrain. En effet, elle répond également à une demande concrète de l'institution policière : permettre aux commissaires de police de mieux prévenir et prendre en charge les risques psychosociaux inhérents au travail des policiers qu'ils encadrent. Pour cela, nous utiliserons la formation qui leur est dispensée au sein de l'École Nationale Supérieure de la Police comme un moyen d'action à l'échelle nationale.

Mots-clés : Police, Commissaires, Management, Souffrance au travail, Risques psychosociaux, Collectif de travail

The question of stress at work and professional suffering, highlighted through the exposure of the dramatic consequences of employee's malaise at France Telecom or Renault, is at the core of today's societal issues. Within the National Police, more than in any other organisation, are professions that are heavily exposed to the so-called "psychosocial" risk factors. Recent big evolutions have added specificities to this trade and increased the need for a scientific investigation centred on the suffering at work in the National Police.
The main goal of our research is to understand better the links between management and psychosocial risks. The development of active working groups is considered as central in the issue of health at work and professional suffering by many researchers; it is also at the core of our scientific interests. Thus, we will try to analyse how the supervision conditions and the management make the group activity easier and how they enable active working groups to face the difficulties of their job. Beyond the scientific interest, our research fits into a logic of creation and puts scientific knowledge into practice. It also answers to a concrete demand from the police force: enabling the chiefs of police to prevent and manage better the psychosocial risks linked to the work of the policemen they supervise. To achieve this objective, we will use the training dispensed at the Ecole Nationale Supérieure de la Police as a national mean of action.

Key-words: Police, Chief of Police, Management, Suffering at work, Psychosocial Risks, Active Working Group

PARCOURS DE FORMATION

2012 : Séjour Erasmus (4 mois) - Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften (École Supérieure de Sciences Appliquées de Zürich) - Zürich, Suisse
2010-12 : Master Recherche et Professionnel de Psychologie Sociale du Travail et des Organisations - Université d'Aix-Marseille
2007-10 : Licence de Psychologie spécialité Psychologie Sociale - Université d'Aix-Marseille

ACTIVITES D'ENSEIGNEMENT

2012 : Conception et animation de Cours Magistraux en « Psychosociologie du Travail » (9 heures) - Institut de Formation en Ergothérapie - Faculté de médecine - Université d'Aix-Marseille
2012 : Animation de Travaux Dirigés en « Psychologie Sociale » (24 heures) - Licence de Psychologie - UFR Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines - Université d'Aix-Marseille
2012 : Animation de Travaux Dirigés en « Psychologie de la communication » (12 heures) - Licence de Psychologie - UFR Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines - Université d'Aix-Marseille
2012 : Conception et animation de Travaux Dirigés en « Histoire des concepts en Psychologie » (20 heures) - Licence de Psychologie - UFR Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines - Université d'Aix-Marseille

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES

2012 : Représentant étudiant au Comité de la Recherche - UFR Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines - Université d'Aix-Marseille


mise à jour le 19 octobre 2014




Coordonnées

Laboratoire GRePS (EA 4163)
Institut de Psychologie – Université Lyon 2
Bâtiment V (1er étage)
5 avenue P. Mendès-France
69676 – Bron (France)

Université Lumière Lyon 2