agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

GREPS Portails : www - étudiants - personnels GREPS

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Diffusion - vulgarisation > Lancement d'un doctorat sur les risques psychosociaux des policiers

Lancement d'un doctorat sur les risques psychosociaux des policiers

 

Un nouveau doctorat, encadré par l'université de Lyon, va être mis en place prochainement à l'Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP). Objet des thèses : le management au sein des unités de polices. Le doctorat aura ainsi pour étude les risques psychosociaux auxquels sont confrontés les policiers.

Stress, fatigue, dangerosité des missions : être policier demande un investissement, aussi physique que psychologique. Ce sont ces contraintes, devenues parfois intenables, qui doivent être étudiées par le biais d'un doctorat mis en place par l'intermédiaire d'un partenariat entre le groupe de recherche en psychologie sociale (GRePS) de l'université Lumière Lyon 2, l'École Nationale Supérieure de la Police (ENSP), et la Mutuelle Générale de la Police (MGP).

Un doctorat pour évaluer les risques psychosociaux

Ce doctorat portera sur le management durable de l'activité policière. En effet, il s'agit d'une profession de plus en plus complexe et violente. Les conséquences sont parfois lourdes pour les policiers : dépressions, arrêts maladie, et donc alourdissement de la prise en charge par le régime d'Assurance maladie et le régime complémentaire, voire suicides, dans les cas extrêmes? Le ministère de l'Intérieur a d'ores et déjà mis en place des politiques de ressources humaines intégrant ces risques élevés, mais peu d'études sur le sujet ont été réalisées jusqu'à présent?
Le management, la clef pour améliorer les conditions de travail

La clef du bonheur au travail serait le management des équipes. C'est donc ce domaine qui sera le centre des études menées par le futur doctorat, et principalement le rôle du management dans les risques psychosociaux des policiers. La recherche sera menée pendant trois ans par Jean-Sébastien Colombani, docteur en psychologie sociale et retenu pour ce poste par les trois partenaires du projet. Les recherches doctorales seront menées au sein de l'École Nationale Supérieure de la Police.

Orientations


mise à jour le 15 juin 2013




Coordonnées

Laboratoire GRePS (EA 4163)
Institut de Psychologie – Université Lyon 2
Bâtiment V (1er étage)
5 avenue P. Mendès-France
69676 – Bron (France)

Dans la même rubrique

Université Lumière Lyon 2