agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

GREPS Portails : www - étudiants - personnels GREPS

Vous êtes ici : Accueil > Doctorat > Lénaïc Poupon

Lénaïc Poupon

 
Docteur en psychologie
Consultant ergonome (Bertin Technologie)

Courriel : lenaic.poupon@gmail.com

PARCOURS DE FORMATION

- Allocation de recherche IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux) sous la direction de Nikos Kalampalikis (Pr. Lyon2), Marc-Eric Bobillier Chaumon (PR Lyon2) et Christèle Philips-Bertin (chargée de recherche IFSTTAR).


- 2017 (15/02/17) : Soutenance de thèse de doctorat
- 2011-14 : Ingénieur d'études IFSTTAR
- 2011 : Master 2 recherche Psychologie sociale et du travail : « Travail coopératif, travail en réseau », Université Lumière Lyon 2, Sous la dir. de Marc-Eric Bobillier Chaumon (MC Lyon2).
- 2010 : Master 1 Psychologie sociale et du travail (Lyon2).

INTERETS DE RECHERCHE

Thèse de doctorat (inscription octobre 2011) : Les dimensions psychosociales de l'acceptabilité des technologies durables : le cas de la voiture électrique.

Cette thèse vise à étudier les conditions psychosociales d'adoption des véhicules électriques qui peuvent être utilisés de façon similaire aux véhicules thermiques (déplacements pendulaires, mobilités professionnelles, loisirs, vacances, etc.) et qui peuvent aussi participer à la réduction des nuisances environnementales (bruit, gaz à effet de serre). Si les voitures électriques (VE) répondent à ces exigences, ce véhicule connait pourtant une faible diffusion et un engouement limité auprès du grand public. L'objectif de cette recherche est de cerner les dimensions psychosociales de l'acceptation du VE. Dans une première phase nous chercherons à déterminer quels sont les facteurs (individuels, sociaux, domestiques/familiaux, technologiques, d'usage?) qui peuvent favoriser ou au contraire contrarier l'acceptabilité du VE, notamment aux niveaux des stratégies de déplacement, d'organisation et de gestion des activités, des styles de conduite automobile. La méthodologie combinera deux approches, a priori et a posteriori, de l'acceptabilité et sera basée sur des outils de recueil de données qualitatifs et quantitatifs : entretiens individuels et collectifs, observations et suivis d'activités, questionnaires et échelles de mesure. Dans une seconde phase, il s'agira de tester les interactions entre les facteurs précédemment déterminés. Cette démarche s'inscrit dans un travail d'évaluation des rapports à une technologie pouvant modifier non seulement les pratiques et les usages liés à la conduite automobile mais aussi les attitudes et comportements pro-environnementaux.

Mots-clés : Acceptabilité ; Véhicules électriques ; Technologie

This thesis aims at studying the psychosocial conditions of acceptance of electric vehicles that can be used in the same way than conventional vehicles (commute, professional mobility, leisure, holidays, etc...) and that may also contribute to reducing environmental impacts (noise, greenhouse gases). Although electric cars (EC) comply with these demands, they are still not much used and encounter limited interest among the general public. The objective of this research is to understand the psychosocial dimensions of EC acceptance. In the first phase, we will try to determine which are the factors (individual, social, household/family, use...) that may encourage or thwart the acceptability of EC, especially in strategies of driving, organisation and management of activities, types of driving... The methodology will combine two approaches of acceptability, one a priori and one a posteriori, and will be based upon qualitative and quantitative data collecting tools: individual and group interviews, observation and follow-up of activities, questionnaires and measuring scales. In the second phase, we will test the interactions between the factors determined before. The objective is to evaluate the relation to technologies which can modify not only practices and uses linked to driving but also attitudes and environment-friendly behaviours.

Key-words: Acceptability; Electric vehicles; Technologies

Articles scientifiques

- Poupon, L., Philips-Bertin, C., Bobillier Chaumon, M.E. & Kalampalikis, N. (in press) L’acceptation de la voiture électrique : un agent transformateur des pratiques socio-domestiques. Activités.

 Communications internationales

- Poupon, L., Philips-Bertin, C., Bobillier Chaumon, M.E. & Kalampalikis, N. (2013). Première expérience de conduite d’une voiture électrique : l’influence des affects. In C. Van de Leemput, C. Chauvin & C. Hellemans (Eds.), EPIQUE (pp. 409-414). Bruxelles, Arpege Science Publishing. 
 



mise à jour le 19 avril 2017




Coordonnées

Laboratoire GRePS (EA 4163)
Institut de Psychologie – Université Lyon 2
Bâtiment V (1er étage)
5 avenue P. Mendès-France
69676 – Bron (France)

Université Lumière Lyon 2