agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

GREPS Portails : www - étudiants - personnels GREPS

Vous êtes ici : Accueil > Recherches > Projets de recherches - Horizon 2017 et +

Projets de recherches - Horizon 2017 et +

 

Où l'on trouve les fiches de présentation par projet et par horizon temporel des recherches financées du laboratoire

 
Projet SIM2B
-        Responsables scientifiques GRePS : Marc-Eric BOBILLIER CHAUMON
-        Partenaires : scientifique (LIRIS  CNRS LYON 2-LYON1-INSA & GRePS) et industriels (Artefacts Studio & SBT)
-        Financement : F.U. I
-        Durée : 2016 à 2019
-        Responsables du projet :  Cédric GUERIN (Artefact Studio)

Ce projet vise à concevoir et à évaluer un environnement de formation professionnelle de type Serious Game (sur le management au changement) en (i) simulant des émotions et interactions sociales au niveau des Personnages Non Joueurs (PNJ) qui soient le plus proche de la réalité et (ii) en déterminant le niveau  d'élaboration de l'expérience professionnelle auquel ce dispositif conduit .


Projet Vod@com
-        Responsables scientifiques GRePS : Marc-Eric BOBILLIER CHAUMON
-        Partenaires : scientifique (LIG-CNRS - Univ de Grenoble, GRePS & INRIA, Nany Grand Est) et industriels (THEORIS & Acces.cible. Production)
-        Financement : ANR Recherche
-        Durée : 2016 à 2020
-        Responsables du projet :  Michel VACHER (LIG-CNRS, Univ de Grenoble)

L'objectif de ce projet est de concevoir un système de commande vocale pour le domicile (smarthome) permettant d'interagir et d'agir avec le lieu de vie pour favoriser l'autonomie et le bien-être des personnes empêchées ou fragilisées. Les recherches menées doivent permettre de développer un environnement ubiquitaire à vocation capacitante adapté à la personne, aux situations d'usage et à ses registres particuliers d'activités. Une attention particulière sera également portée aux conditions et facteurs d'acceptation de cet artefact technologique dans le système d'activité socio-domestique de la maison.

Typologie des besoins ressentis et qualité de vie des patients victimes d’AVC et de leurs aidants (TRYBA)

-        Responsables scientifiques GRePS : Marie Préau
-        Partenaires : HESPER, Univ Lyon 1
-        Financement : IRESP
-        Durée : 2016 à 2018
-        Responsables du projet : AM Schott, HESPER, Univ Lyon 1
Descriptif succinct du projet de recherche :
Cette étude vise à identifier les répercussions de l’accident vasculaire cérébral sur la vie des victimes et de leurs proches en termes de qualité de vie et de son évolution au cours du temps  et à mettre en évidence les facteurs individuels, psychosociaux et environnementaux qui influencent le nombre et l’importance des besoins non satisfaits et de la qualité de vie.
 
 
Acceptabilité, attentes et préférences des Patients avec charges virales indétectables et des Soignants vis-à-vis d’Essais Cliniques de Guérison du VIH (APSEC)
-        Responsables scientifiques GRePS : Marie Préau
-        Partenaires : INSERM U 912, U1018, Hôpital Kremlin Bicètre, AIDES
-        Financement : ANRS
-        Durée : 2015 à 2018
-        Responsables du projet : Marie Suzan-Monti, INSERM U912, Marseille
Descriptif succinct du projet de recherche :
L’étude APSEC se situe dans le contexte des recherches sur le HIV Cure, mal traduit par le terme de guérison du VIH. Il s’agit d’investiguer à travers les approches psychosociales, économiques et médicales les conditions de mise en place d’essais médicaux de type Cure visant l’éradication du VIH. Les trois volets ont été déclinés auprès de médecins susceptibles d’inclure des patients dans ce type d’essai ainsi que de PVVIH.
 
 
Évaluation des effets à court et moyen terme d’un programme de renforcement de
capacités pour les femmes vivant avec le VIH au Mali autour de la question du partage du statut sérologique : Gundo SO

-        Responsables scientifiques : Marie Préau
-        Partenaires : Coalition PLUS, Paris ; ARCAD Sida, Mali ; UQAM, Montréal ; INSERM U 912, Marseille
-        Financement : Fondation de France, Institut de Recherche en Santé du Canada, ANRS
-        Durée : 2015 à 2019
-        Responsables du projet : MP & Adam Yatassaraye (Mali)
Descriptif succinct du projet de recherche :
Gundo So est un essai d’intervention auprès des femmes qui vise à les amener à faire le choix de révéler ou pas leur séropositivité au VIH. Fondé sur une démarche de recherche communautaire et sur une intervention préalablement mise en place dans le contexte québécois, Gundo SO a été adapté au contexte des femmes maliennes. Il s’agit donc ici d’investiguer les déterminants psychosociaux, d’empowerment et les conditions de mise en œuvre du programme à grand échelle, voire de sa réplication auprès d’autres populations particulièrement concernés par le VIH.
 
 
PREVENIR : Prévention du VIH en Ile de France
-        Responsables scientifiques GRePS : Marie Préau
-        Partenaires : INSERM U 912, Hôpital St Louis, Centre Pierre Louis de Santé Publique (INSERM), AIDES
-        Financement : ANRS
-        Durée : 2016 à 2020
-        Responsables du projet : Jean Michel Molina & Jade Ghosn, Hôpital St Louis
Descriptif succinct du projet de recherche :
L’étude PREVENIR vise à investiguer les déterminants médicaux et psychosociaux de l’usage de la PrEP sur le long cours auprès d’une population de HSH et de femmes migrantes. Il ‘agit de la première étude en prévention du VIH évaluant les usages, vécus et effets à long terme de la PrEP.

Pour un management durable de l’activité policière (MADAP)

-        Responsable scientifique GRePS : Philippe SARNIN
-        Partenaires : École Nationale Supérieur de la Police (ENSP) & Mutuelle Générale de la Police (MGP)
-        Financement : MGP
-        Durée : 2013-2017

Ce projet a pour objectif d'étudier les caractéristiques du management des équipes de policiers qui permettraient de développer une prévention précoce des souffrances liées aux difficultés de l'activité collective policière. L’objectif principal de la recherche proposée est de permettre aux cadres de l’organisation policière de prévenir et de prendre en charge les risques psychosociaux inhérents au travail de policier. Deux préoccupations sous-tendent cette démarche : celle de proposer des conditions de travail facilitantes, de réduire les difficultés du métier et de favoriser les mécanismes de préservation de la santé des fonctionnaires, et celle d’adapter l’organisation du travail aux évolutions de ses métiers et des réalités de ses missions.

 

Observatoire du stress et des conditions de travail (Obstress)

-        Responsable scientifique GRePS : Philippe SARNIN
-        Partenaires : SST Renault Trucks
-        Financement : Renault Trucks – Groupe Volvo
-        Durée : Programme pluriannuel depuis 2008

Conception et installation d'un logiciel comprenant diverses échelles (stress, anxiété et dépression) dans les services de santé au travail et permettant à la fois l'édition d'un bilan individuel lors des visites médicales périodiques des salariés et des analyses statistiques sur l'ensemble de l'entreprise. Cette recherche-action vise à mieux cerner les enjeux et les difficultés d'une entreprise engagée dans un dispositif ambitieux d'amélioration du bien-être au travail.

 

Faciliter et soutenir le retour au travail après un cancer du sein (FASTRACS)

-        Responsable scientifique GRePS : Philippe SARNIN
-        Partenaires scientifiques : UMRESTTE (UMR T9405), HESPER (EA 7425), LBBE (UMR 5558)
-        Financements : INCA, CLARA, Métropole de Lyon
-        Durée : 2016-2020
-        Responsables du projet : Jean-Baptiste Fassier (UMRESTTE), Philippe Sarnin (GRePS), Laurent Letrilliart (HESPER), Julien Péron (LBBE)

Le nombre de femmes ayant eu un cancer du sein dans les cinq dernières années est estimé en France à 209 000, dont environ la moitié est en âge de travailler. La reprise du travail et le maintien dans l’emploi après un cancer du sein peuvent se heurter à de nombreuses barrières dues à des problèmes de santé des femmes concernées (douleurs, fatigue, lymphœdème, troubles cognitifs). D’autres barrières appartiennent à leur environnement familial ou socio-professionnel, comme un métier physiquement pénible, un faible soutien social ou des attitudes de discrimination. L’objectif du projet est de développer de façon participative une intervention innovante, adaptée aux besoins des différentes catégories d’acteurs, et efficace pour améliorer la reprise du travail, le maintien dans l’emploi et la qualité de vie au travail après un cancer du sein.

 

Étude sur la santé au travail des artisans et de leurs collaborateurs

-        Responsable scientifique GRePS : Philippe SARNIN
-        Partenaire : Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône
-        Financement : DIRECCTE ARA
-        Durée : 2016-2017
-        Responsable du projet : Cindy Parès (CMA)

L'objectif de ce projet est de réaliser un diagnostic de santé psychologique au travail chez les dirigeants et collaborateurs du secteur artisanal pour permettre à la CMA de mieux prendre en compte la santé au travail dans les prestations de ses adhérents.


mise à jour le 8 août 2017




Coordonnées

Laboratoire GRePS (EA 4163)
Institut de Psychologie – Université Lyon 2
Bâtiment V (1er étage)
5 avenue P. Mendès-France
69676 – Bron (France)

Université Lumière Lyon 2