Mise à jour le 29 août 2022
Publié le 24 février 2021 Mis à jour le 29 août 2022

Docteur

Parcours
  • 2021 : Doctorat en Psychologie sociale, du travail et des organisations (thèse CIFRE SNCF, sous la direction de Philippe Sarnin)
  • 2015-16 : Master 2 Recherche Psychologie sociale "Représentations et transmissions sociales", Univ. Lyon 2
  • 2014-15 : Master 1 Psychologie sociale et du travail, Univ. Lyon 2
  • 2014 : Licence de Psychologie, Univ. Reims Champagne-Ardenne
     
Projet
de recherche

Thèse de Doctorat (inscription octobre 2017) : Job crafting et ressources socio-organisationnelles : accompagner le processus d'empowerment chez les salariés SNCF.

Résumé : Ma thèse en Psychologie Sociale du Travail et des Organisations est une recherche sous contrat CIFRE chez SNCF Mobilités.

De façon générale, mes travaux portent sur les effets du leadership sur le pouvoir d'agir des employés dans leur travail.

Plus précisément mes recherches sont portées par 5 objectifs :

1 - Comprendre dans quelle mesure et comment, de manière individuelle ou collective, les pratiques managériales d'habilitation (Konczak, Stelly et Trusty, 2000 ;  Arnold, Arad, Rhoades & Drasgow, 2000 ; Amundsen et Martinsen, 2014) favorisent l'expérience psychologique d'habilitation et ses manifestations comportementales (Spreitzer, 1995 ;  Boudrias et Savoie, 2006 ; Migneault, Rousseau et Boudrias, 2009) chez les salariés en contact clientèle de SNCF Mobilités.

2 - Dans le contexte socio-politique de transformation et de restructuration, les salariés SNCF sont engagés dans une véritable quête de sens et de reconnaissance provenant de la hierarchie, de l'organisation, de pairs, et des clients (Brun et Dugas, 2005 ; Fall, 2015) mais aussi en terme de justice organisationnelle perçue (Colquitt, 2001). Le second obectif est donc de comprendre comment cette reconnaissance perçue vient médier ou modérer la relation entre les pratiques mananagériales d'habilitation d'un côté et l'empowerment psychlogique et comportemental de l'autre.

3 - Le troisième objectif se rapporte à comprendre les chevauchements conceptuels entre la littérature autour du concept d'empowerment (psychologique et comportemental) d'un côté et celle autour du remodèlement de l'emploi (Job crafting ; Wrzesniewski et Dutton, 2001 ; Tims, Bakker et Derks, 2013). C'est un concept qui fait doucement son entrée dans la littérature francophone en psychologie du travail et qui est associé à des théories robustes en psychologie du travail et des organisations (Job Demand Resource Theory ;  Demerouti, Bakker, Nachreiner, & Schaufeli, 2001). De surcroit le job crafting est une piste prometteuse en terme d'intervention pour favoriser et encourager une reprise du pouvoir d'agir de l'individu dans son contexte de travail.

4 - Le quatrième objectif est de comprendre dans quelle mesure et comment, de manière individuelle ou collective, les pratiques managériales d'habilitation et la reconnaissance perçue en contexte de travail favorisent les comportements de remodèlements de l'emploi (job crafting).

5 - Nous souhaitons élaborer un dispositif d'intervention centré sur la reprise du pouvoir d'agir par le job crafting à tester sur plusieurs équipes d'agents en contact clientèle de SNCF Mobilités afin de developper l'empowerment psychologique et comportemental des équipes.

Publications
et communications
Articles 
  • Ravelonarivo, M., Dolce, V., & Sarnin, P. (en révision). Adaptation et validation française de l’échelle de leadership d’empowerment. (Revue Psychologie Française).
  • Ravelonarivo, M., Dolce, V., Puppo, C., & Sarnin, P. (2021). French adaptation of the job crafting scale: The job demands-resources perspective. Canadian Journal of Behavioural Science / Revue canadienne des sciences du comportement. Advance online publication. https://doi.org/10.1037/cbs0000310
Communications orales
  • Ravelonarivo, M. (2019). Empowerment et reconnaissance: une approche par la théorie des niveaux de construit. 8e colloque du Réseau de Recherches en Psychologie du Travail et des Organisations. 13 et 14 juin 2019, CNAM, Paris.
Communications affichées
  • Ravelonarivo, M. (2016). Théorie des niveaux de représentation et créativité : le rôle modérateur du conformisme social. Université Lumière Lyon 2. Poster scientifiques M2, Séminaire du laboratoire GRePS, le 10 juin.
  • Ravelonarivo, M. (2019). Contextualisation et distances psychologiques: mieux comprendre la reconnaissance au travail. Journée doctoral du groupe SNCF, Campus SNCF Réseau, le 7 mars.
  • Ravelonarivo, M. (2021, juillet). Leadership et reconnaissance : le rôle des pratiques organisationnelles sur le pouvoir d’agir et les comportements proactifs envers le travail [Présentation affichée]. 21e Congrès International de Psychologie du Travail et des Organisations. Paris.
  • Ravelonarivo, M. (2021, juillet). Leadership and recognition : the role of organizational practices on empowerment and proactive behaviours towards work [Poster presentation]. 32st International Congress of Psychology. Prague.
Vulgarisation scientifique
  • Ravelonarivo, M. (2019). Challenge Ma Thèse en 180 secondes. Journée doctorale du Groupe SNCF, Campus SNCF Réseau, le 7 mars.
Activités
Activités scientifiques
  • 2016 : Membre du comité d'organisation de la 9e Journée de Réflexion du GRePS : L'image en Psychologie Sociale et du Travail. Master 2 Recherche "Représentations et transmissions sociales, Univ. Lyon 2. 
Activités d'enseignement
  • 2018-2019
    - TD de méthodologie de l'enquête. Licence 3, Université Lyon 2 (17,5h)
    - TD de psychologie du travail. Licence 2, Université Lyon 2 (39h)
  • 2019-2020
    - TD de méthodologie de l'enquête. Licence 3, Université Lyon 2 (35h)
  • 2020-2021
    - TD de méthodologie de l'enquête. Licence 3, Université Lyon 2 (35h)
Formations
  • Portfolio du docteur (Atelier 1), Université Lyon 2 (4h)
  • Vulgarisation scientifique : Challenge Ma Thèse en 180 secondes, SNCF I&R et Agent Majeur (18h)