Publié le 14 février 2021 Mis à jour le 14 février 2021
du 1 janvier 2017
au 31 décembre 2020

Projet PAPRICA (Prevention At PRimary CAre level)

Financement : Métropole de Lyon, INCa 2017-2020
Responsables scientifiques GRePS : Marie Préau, Arnaud Siméone
Partenaires scientifiques : Centre International de Recherches sur le Cancer (CIRC-OMS), HeSPER- Lyon 1, CLARA
Responsable du projet : Patricia Villain, CIRC
Le projet PAPRICA est un dispositif visant à expérimenter une plateforme de formation à destination des médecins généralistes lyonnais, autour de la la question de la vaccination HPV. Cette dernière soulève à la fois un problème de santé publique (i.e la couverture vaccinale étant actuellement insuffisante), et questionne également la place et le rôle des médecins généralistes, reconnus comme des pivots dans le champ de la vaccination. En effet, la relation entretenue entre le/la professionnel.le de santé et les patient.es s’avère cruciale dans le champ de la prévention primaire, notamment pour HPV, dont le vaccin est en France, recommandé aux jeunes filles mineures depuis 2009. C’est pourquoi PAPRICA interroge ces différents aspects en jeu dans la recommandation du vaccin HPV par les médecins généralistes, autour d’un cadre de formation innovant (i.e Situation d’Apprentissage Collective Instrumentée – SACI), ayant pour vocation de développer une approche collaborative d’apprentissage, là où l’apprentissage individuel découle directement d’interactions entre les apprenants (Dillenbourg, 1999). Ce dispositif répond donc à un double objectif : il vise en premier lieu la transformation des représentations professionnelles (Piaser, 1999) des médecins généralistes vis-à-vis de la vaccination HPV, induite par l’introduction d’un conflit socio-cognitif, permettant une décentration collective des professionnel.les concerné.es. Le second objectif sera d’amener les médecins, à transférer les connaissances apportées par la formation, à leurs patient.es dans le cadre de leur pratique quotidienne. A long terme, les formations proposées ont vocation à se déployer sur d’autres problématiques de santé publique impliquant un.e professionnel.le de santé.

Informations pratiques

Date(s)

du 1 janvier 2017 au 31 décembre 2020