Publié le 6 mars 2021 Mis à jour le 6 mars 2021
le 1 juillet 2020

Les représentations sociales de la piqûre de tique : une étude qualitative et exploratoire auprès des personnes piquées par une tique en 2017

Financement : ? 20??-20??
Responsables GRePS : ?
Partenaires : CHU Strasbourg, CHU Besançon ? CNRS ? INSERM ?
Ce projet, connu sous le nom de PIQTIQ, entendait améliorer la connaissance de l’évolution clinique de 4 000 patients piqués par une tique en la comparant durant plusieurs années à celle d’une population témoin également composée de 4 000 personnes. D’un coût global significatif, estimé entre 4 et 5 millions d’euros, ce projet n’a pas encore débuté faute de financement par un programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) ou par l’ANR. Seule une étude préparatoire (Quali-Explo-PIQTIQ) a été réalisée pour un montant de 20 000 euros pris en charge par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). La recherche de financements se poursuit. 

Informations pratiques

Date(s)

le 1 juillet 2020